Le meilleur avec les Mongols c'est qu'on marche sans rien demander à personne et ce sont toujours eux qui viennent essayer de communiquer, nous demander où on va, d'où on viens, observer nos chevaux, s'étonner parce qu'on est seules, essayer de nous aider etc...

Ce jour çi ce sont des enfants qui nous on accompagné un bout de chemin, on leur a fait monter les chevaux tour à tour et offert un paquet de bonbons.

Avec les enfants c'est plus facile de communiquer car ils sont beaucoup plus expressifs, ils osent faire beaucoup de mimes donc on les comprends pas trop mal! et ils sont terriblement beaux, bien qu'on sente sur leurs visages les conditions de vie difficiles. Ils sont néamoins toujours souriants. Un proverbe mongol dit que quand un enfant tombe tout seul il n'a pas le droit de pleurer, ils savent monter à cheval à 4 ans, ils subissent des amplitudes thermiques de 70°C dans l'année, bref c'est pas des tapette les gosses la bas!

IMGP0326

IMGP0328

IMGP0327